Société

Le storytelling, un moyen d’influencer notre société.

Dans notre société actuelle, nous assistons de plus en plus à une fusion entre notre vie personnelle et professionnelle. En effet, avec l’intensification du travail, l’aménagement de celui-ci peut être poursuivi jusque chez soi. De plus, avec la demande de plus en plus croissante d’efforts à fournir, le récit personnel n’a pas forcément sa place.

A mi-chemin entre ces deux sphères, une étroite relation s’installe et devient l’une des grandes tendances de notre société occidentale. Cela permet ainsi l’apparition du Storytelling. De manière générale, le storytelling est une méthode de communication fondée sur une structure narrative du discours, qui s’apparente à un récit, une histoire. Son emploi est souvent controversé, du fait de l’usage parfois discutable qu’en font les conseillers en communication, les chefs d’entreprises ou encore les hommes politiques. Cependant, en psychologie, le storytelling est aussi vu comme une manière d’exister et ainsi de s’ancrer dans le monde du travail, à travers un discours véhiculé au départ par une personne puis transmis par la suite à toute cette sphère.

Le discours constitue une sorte d’offre identitaire sur laquelle on peut greffer notre scénario personnel. Cette mise en commun est vue comme une source de développement, autant pour autrui que pour soi. Mais il y a des scénarios plus valorisés que d’autres, et ce dans toutes les cultures. Ainsi, dans une culture occidentale, le récit personnel sera valorisé et pris en exemple au détriment d’un récit collectif (véhiculé par une catégorie sociale qui vit pour et à travers le collectif par exemple) car nous vivons dans une société individuelle. On utilise notre propre histoire comme moyen de communication, autour d’un scénario qui serait davantage valorisant.

Le premier organisme à avoir communiqué par le biais du storytelling n’est autre que L’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), qui utilisait le support télévisé pour faire passer des messages à travers l’histoire des personnages, pour la contraception par exemple, sujet qui parle à tout le monde. Ici, le storytelling est utilisé de manière positive afin de sensibiliser une grande partie de la population grâce à des situations plus ou moins rares, qui pourraient arriver à chacun de nous.

Mais son emploi peut également être une stratégie de marketing, qui a su faire le succès, entre autres, du géant américain Apple.

En effet, cette entreprise se démarque grâce aux nombreux séminaires que son fondateur, Steve Jobs, dirigeait et où il évoquait son parcours personnel et comment il en était arrivé à ce parcours professionnel. Ces discours étaient remplis de motivation et son histoire ne pouvait que donner envie aux étudiants qui l’écoutaient. Ce qui fait le point fort de l’entreprise Apple est qu’elle a réussi à conserver cette histoire centrale tout en la transmettant, à la fois au sein de son organisation mais aussi à travers la commercialisation de ses produits. Aujourd’hui, une entreprise ne cherche plus seulement à vendre un produit en tant qu’objet mais aussi à le vendre comme étant ambassadeur de cette histoire et de l’image que l’entreprise souhaite véhiculer. Le storytelling n’est rien d’autre que la tentative de contrôle de cette mise en récit.

Bien évidemment, toutes les entreprises n’utilisent pas le storytelling comme méthode de communication puisqu’elles n’ont pas forcément assez de recul pour permettre de véhiculer une histoire.

L’engouement que peut susciter une histoire peut permettre, dans un contexte politique par exemple, d’influencer les votes si les citoyens s’identifient au discours qu’ils entendent.

Le storytelling peut être utilisé de manière négative, visant une maximisation de profit, mais également de manière positive, comme c’est le cas avec l’OMS. Il est donc un outil pouvant être utilisé afin d’influencer de grandes populations. Les exemples cités précédemment sont des exemples propres aux sociétés occidentales. Il est évident que le storytelling utilisé au sein des populations orientales ou asiatiques ne doit pas être semblable et ne doit pas viser les mêmes buts.

Rey Margaux

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s