La réalité virtuelle sera-t-elle mieux que la vie réelle dans un futur proche ?

Dans cet article, je vais vous parler du nouveau film de Steven Spielberg : Ready Player One. Ce film, sorti début avril, a connu un véritable succès planétaire. En effet, au-delà de ces effets spéciaux ultra-développés, ce film pose des questions d’actualité avec les avancés remarquables que la réalité virtuelle nous promet.

  • Une réalité peu convaincante contre un jeu virtuel plein d’actions

 Nous sommes en 2045, la terre est surpeuplée, polluée, sale, et dominée par quelques élites. Pourtant, les hommes se sont tous accrochés à une chose : le jeu OASIS, développé par l’excentrique James Haliday. Ce jeu est une réalité virtuelle aux airs de VRCHAT, où tout le monde a son personnage, ses objets, sa vie et ses objectifs, avec un réalisme impressionnant et une carte graphique dépassant toute espérance. Mais le principal objectif est le suivant : trouver un œuf de Pâques numérique dissimulé dans OASIS. Cet œuf a été  laissé par le créateur du jeu afin de trouver qui sera le grand héritier, qui recevra ainsi les commandes du jeu. La terre entière ne parle donc plus que de ça, et laisse la vie réelle au profit de la réalité virtuelle. La vie réelle ne sert plus qu’à dormir, manger, faire ses besoins. On peut remarquer sur la gauche de l’affiche un quartier fait de taudis ; en effet, les plus pauvres n’habitent que dans des espèces de préfabriqués empilés les uns sur les autres, tandis que les plus riches sont en haut de tours gigantesques. Pourtant, dans le jeu virtuel on ne sait l’identité de chacun, et tout le monde se fond dans la masse pour oublier la réalité. Chacun possède un masque, des gants et plus ou moins d’accessoires pour avancer dans le jeu. Mais encore une fois, ce sont les plus avantageux qui profitent des combinaisons hors normes, (qui peuvent retransmettre ce qu’on touche, ressent dans le jeu, dans la vraie vie). Une véritable chasse au trésor démarre alors pour trouver ce précieux œuf.

  • Un film très bien réalisé

Lorsque je suis allée au cinéma pour voir un film, celui-ci était celui qui me tentait le moins, au vue de son affiche un peu surfaite. De plus, je ne suis pas une grande fan de science-fiction. Ainsi, je me suis dit qu’il fallait que je sorte de mes préférences habituelles pour aller voir ce film. Qui sait, peut-être que ce sera une bonne surprise ? Et quelle bonne surprise finalement !

Ce qui m’a le plus impressionné dans un premier temps, ce sont les mouvements de caméras qui nous invitent à suivre le personnage de manière omnisciente, comme si nous étions avec lui. La qualité des effets spéciaux m’a également surpris. J’avais peur que Spielberg rentre dans un jeu d’effets spéciaux trop rapides,  avec trop d’effets. Mais le réalisateur d’E.T a bien réussi son pari, et je me suis ainsi laissée séduire par ce décor impressionnant.

Le meilleur du film reste cependant les nombreuses références et les clins d’œil avec lesquels le réalisateur s’amuse. Comme, par exemple (attention spoiler),  quand les personnages principaux  rentrent à l’intérieur du film de Kubrick,  Shining.

  • Les bienfaits de la réalité virtuelle : dans le film, dans la vraie vie

Comme je l’ai dit précédemment, dans le film la réalité virtuelle est un moyen d’échapper à la réalité malheureuse du héros. Mais cela permet également à de nombreux joueurs d’OASIS de se fixer un objectif et de faire des choses qu’ils ne seraient capables de faire, ou qu’ils n’oseraient pas faire dans la vraie vie : conduire une voiture, combattre des monstres, ou bien même aller rencontrer des personnes dans les bars dansant!

Dans notre société actuelle, la réalité virtuelle permet aussi de s’échapper de la réalité. Mais son but principal est, le plus souvent, d’avoir des sensations que nous ne sommes pas en mesure d’avoir dans la vraie vie : vivre certaines expériences, comme par exemple s’enfermer dans une cage dans les profondeurs de la mer et croiser des requins affamés. Cela diffère du film dans le sens où il n’existe pas encore aujourd’hui une telle qualité de réalité virtuelle et d’effets spéciaux, mais je pense que cela ne saurait tarder …

  • Les dangers de la réalité virtuelle: dans le film, dans la vraie vie

 Dans le film, il faut savoir que tout le monde des personnages ne tourne qu’autour du jeu OASIS et, qu’avec les années, un personnage peut accumuler énormément d’objets, de combinaisons, d’expériences… Mais il suffit que le personnage meure dans le jeu pour qu’il perde tout ce qu’il possède ! Ainsi de nombreux individus, en perdant tout ce qu’ils possédaient dans le jeu, peuvent être amenés à avoir des comportements violents envers les autres et parfois envers eux même car pour certains, leur vie entière se situe dans le jeu et non plus dans la réalité.

En dehors du film, le danger que peut nous apporter la réalité virtuelle (si l’on ne compte pas les dangers physiques tel que les crises d’épilepsies) est bien le risque qu’elle ne devienne, comme dans le film, bien plus intéressante et sensationnelle que la vie réelle! Certaines personnes parlent même de logiciels qui permettront aux individus de regarder des films pornographiques ou entretenir des relations avec des intelligences artificielles via la réalité virtuelle!

Pour aller plus loin : une vidéo sur le deuil numérique (personnes disparues dans un univers en ligne) par Dirty Biology.

Portzer Solène