Staline et Lénine : rupture ou continuité ?

Le stalinisme désigne l’idéologie et la pratique politique des partis communistes ayant adopté la ligne politique définie par les partisans de Joseph Staline.

joseph
Joseph Staline (1878-1953)
Secrétaire général du Comité central du Parti communiste de la RSFSR puis d’URSS.

Les premiers à avoir utilisé le terme de stalinisme étaient les trotskistes, qui voulaient opposer la politique de Staline au marxisme, qu’ils jugeaient plus juste et auquel ils adhéraient et restaient fidèles.Les sympathisants de Staline n’ont que très peu utilisé ce terme.Le stalinisme n’est pas seulement une idéologie, mais aussi une pratique politique. Staline n’eut que très peu d’impact et influence sur la théorie marxiste.En revanche, la théorie politique la plus importante que Staline avança sous forme de slogan en 1920 fut « le socialisme dans un seul pays ». Nikolai Boukharine développa la théorie qui sera adoptée par le congrès du Parti communiste de l’Union soviétique en 1925.Après la mort de Lénine en 1924, l’administration soviétique fait face à un dilemme. Les trotskystes affirment que la révolution devrait être encouragée et surtout diffusée dans les sociétés occidentales industrialisées, et que cela devrait être la priorité de leur politique. Dans le cas contraire, ils soutenaient que l’URSS ne pourrait exister en tant qu’Etat socialiste, et qu’elle serait détruite par la pression des Etats capitalistes.

lenine
Vladimir Ilitch Lénine (1870-1924)
Révolutionnaire et homme d’état soviétique.

Contre ce point de vue, Staline et ses partisans ont soutenu qu’il était et devrait être possible d’établir le socialisme d’abord et seulement en URSS. Pour permettre la création du « socialisme dans un seul pays », il était nécessaire de montrer que l’URSS n’était pas une menace pour les régimes des pays développés et qu’ils pouvaient exister avec eux. Les trotskystes ont interprété cette politique de Staline comme une grande erreur et une trahison du marxisme qui a manqué l’opportunité de propager la révolution dans le monde entier.La politique de « socialisme dans un seul pays » de Staline était, bien sûr, moins risquée que de soutenir une révolution mondiale. Ainsi, l’administration soviétique, qui a renforcé sa position, a pris les mesures nécessaires pour industrialiser le pays et renforcer sa puissance militaire. Grâce à ces politiques, l’URSS est devenue l’une des forces les plus importantes du monde.Pour les trotskystes, ce régime n’est pas un véritable régime socialiste, mais un « Etat ouvrier qui a souffert de la corruption bureaucratique ».

lenine jeune
Léon Trotski (1879-1940)
Révolutionnaire et homme politique russo-soviétique.

La deuxième contribution importante de Staline est que la lutte des classes ne cesse de s’intensifier au fur et à mesure de l’édification de la société socialiste. Staline fait valoir qu’à mesure qu’un pays progresse sur la voie du socialisme, les reliquats des anciennes classes exploiteuses entreront dans une lutte plus violente. Selon Staline, les ennemis de la classe ouvrière peuvent même s’infiltrer dans le parti communiste.Staline a utilisé cette vision pour justifier la liquidation qu’il avait mise en place afin de détruire toute forme d’opposition dans le pays. Il estime qu’il est nécessaire de renforcer la machine bureaucratique, de mettre en place une dictature plus concentrée afin, selon l’expression littérale de Staline, d’ « achever les restes des classes moribondes ».Mao a également bénéficié de ces idées pour sa propre politique de liquidation et de répression politique en Chine.Les trotskystes ne seront évidemment pas en accord avec cette vision. Ainsi, ils rejettent l’idée selon laquelle il existerait des restes des anciennes classes exploiteuses dans l’URSS.Les deux éléments du stalinisme « le socialisme dans un seul pays» et «l’exacerbation de la lutte des classes au fur et à mesure de l’édification de la société socialiste » étaient deux moyens utilisés par Staline pour surmonter les problèmes de l’arène politique.

Stalinisme et Lénine

Un débat important émerge au sein des successeurs idéologiques de Lénine, pour savoir qui, entre lesTrotsky et Staline, est le vrai représentant du Léninisme.

Théorie de la continuité

Ceux qui disent que Staline est loyal au léninisme (staliniens, anti-léninistes et certains historiens) peuvent montrer suffisamment de preuves historiques à cet égard. Par exemple, en 1921 Lénine interdit l’opposition au sein du Parti communiste et établit un régime de parti unique. Staline a utilisé la même politique pour détruire ses opposants et établir un régime de répression. Lénine, comme Staline, avait mené une politique de liquidation pour effacer toute opposition du Parti.Lénine a poursuivi une politique de terreur pour faire taire l’opposition. La Tchéka,(Police politique) avait été fondée par Lénine en 1917. Le dirigeant de la Tcheka, Feliks Dzierzynski, avait déclaré fièrement organiser la terreur. Les historiens occidentaux estiment que plus de 250 000 personnes ont été tuées jusqu’à la mort de Lénine en 1924. Le nombre de camps de concentration est passé de 80 en 1919 à 315 en 1923.De plus, le fait que Lénine ait permis à Staline d’accéder au poste de secrétaire général du Comité central du Parti communiste est montré comme preuve de la continuité entre les deux dirigeants. Cette autorité a fourni un début approprié pour les futurs mouvements de liquidation de Staline.Selon certains historiens, l’Etat hiérarchique strict de Lénine n’incluait pas les mécanismes de contrôle présents dans les pays démocratiques. Ce système a permis à Staline de s’emparer du pouvoir et de se montrer comme un dictateur cruel. La mort de Lénine a donc créé un vide politique. Ce vide fut naturellement comblé par le plus cruel et le plus opportuniste de ses successeurs. Les défenseurs de la théorie de la continuité affirment que Lénine a établi un régime totalitaire, tandis que Staline a mis ce régime à un point plus extrême. Ils estiment que les points de vue de ces deux dirigeants sont globalement semblables.

Théorie de rupture

Selon cette théorie, la politique de Lénine a pris fin avec sa mort, et Staline a poursuivi une politique différente. Les historiens et les trotskystes qui défendent ce point de vue soutiennent que le léninisme et le stalinisme sont des contre-idéologies. Selon eux, Lénine est le chef de la dictature révolutionnaire du prolétariat, tandis que Staline a établi un régime totalitaire. Lénine voulait limiter l’influence de l’État, mais Staline a étendu l’influence de celui-ci pour atteindre tous les domaines de la vie.Ceux qui défendent cette opinion disent aussi que Lénine est un révolutionnaire démocratique. Le parti de Lénine était composé de nombreuses factions et opinions. Staline a fait du parti une institution homogène.Tandis que Lénine interdisait les partis de l’opposition comme simple mesure de prévention et précaution. Staline, quant à lui, a utilisé cette politique pour anéantir purement ses adversaires.Cependant, pour d’autres historiens, ces points de vue sont discutables. La seule différence entre eux est l’intention apparente des dirigeants, qui renforce en fait la vision des théoriciens de la continuité qui affirment qu’il n’y a pas de réelle différence.Sur ordre de Staline, Trotsky (et Kamenev) ont été retirés de plusieurs photos afin de les supprimer des mémoires et s’imposer comme seul maître.

Yilmaz Melek