Rencontre avec Pierre Vieira, photographe…

Rencontre avec Pierre Vieira, photographe…

C’est sur Instagram que j’ai découvert le travail de Pierre… et c’est sur Instagram qu’il a découvert la photographie il y a 6 ans.
Comment a-t-il débuté ? Avec un Canon600D et Lightroom. Il s’est approprié ces outils à force de patience et de pratique. Pour lui, c’était une évidence, un coup de cœur. Il a trouvé la forme d’art qui lui parlait, et l’apprentissage s’est fait naturellement. Un petit tour sur son site ou sur son Instagram suffit pour comprendre ce qui l’inspire : la montagne, le grand air et la lumière.

Chaque paysage, montagne est unique et ce sont les lumières qui les font vivre que je tente de capturer aux meilleurs moments.”

Les paysages ont toujours fait partie de ses inspirations, et on comprend pourquoi. Ses clichés sont poétiques, retranscrivent à la fois la douceur et la force brute de la nature. On s’attendrait presque à voir un oiseau en sortir, ou à pouvoir tendre la main pour attraper les nuages. On perçoit le mouvement dans l’immobilité de l’image.
C’est ce qui plaît le plus à Pierre : essayer de reconstituer une émotion, un moment via une image. De transmettre ce qu’il a ressenti au moment de la photo.
C’est sûrement ce qui lui plaît aussi dans les photos de mariage. Graver un instant magique et unique pour le faire revivre à l’infini. Pour lui, ses activités “annexes”, comme la vidéo ou le graphisme, sont un prolongement de son activité de photographe. Sa curiosité le pousse à s’intéresser à différents domaines pour en apprendre et s’ouvrir à d’autres opportunités. Ses projets pour l’avenir ? Continuer à développer son activité.

J’aimerais simplement pouvoir travailler dans mon domaine qui me passionne, pour différentes marques en freelance ou au sein d’une marque afin de créer du contenu qui me permettrait de voyager un peu partout.”

À celles et ceux qui s’intéressent à la photographie, il recommande avant tout de pratiquer. Tester les réglages, apprendre à s’adapter aux différentes scènes et suivre le travail d’autres photographes. Parmi ses inspirations, il cite Alex Strohl (@alexstrohl), Anthony Smith (@the4color), Scott Kranz (@scott_kranz), ou encore Aaron Blatt (@blattphoto). Il ne s’agit évidemment pas de copier le travail des autres, mais de s’en inspirer pour trouver de nouvelles idées de cadrage, de lumières, etc. Pour Pierre, c’est en prenant le temps d’essayer et de se tromper que l’on apprend. Et après tout, ce conseil s’applique à tous les domaines de la vie.

@pi.vieira
http://www.pierrevieira.fr

Valentine LAVAL

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :