Le songe d’un King.

Un roi déchu doit faire face à l’ignominie vengeresse d’un homme pour sauver son peuple.  Au-delà de son succès fulgurant, le blockbuster Black Panther met en scène la confrontation symbolique de deux légendes, Malcolm X et Martin Luther King. Des années de luttes et de mouvements pour les droits civiques des afro-américains ont été façonnées par ces figures marquantes de l’Histoire. Dans la fiction, T’Challa est à la tête du royaume prospère du Wakanda. Dans la réalité, Martin Luther King est devant 250 000 manifestants lorsqu’il prononce le discours qui le couronnera. Chantre de la non-violence, il rêve d’égalité et de paix.

En 1929, il naît à Atlanta (Géorgie) dans cette Amérique où les lois « Jim Crow », qui existent depuis 1876, ont instauré l’ordre social de la ségrégation raciale. Elles sont l’héritière de plus de 100 ans d’esclavagisme dans les Etats du sud des Etats-Unis. A l’époque, l’esclave noir disparaît pour laisser place une législation validant l’idée d’une suprématie de la race blanche. A 15 ans, Martin Luther King participe à la finale du concours d’éloquence de l’Etat, fustigeant déjà l’indifférence vis-à-vis de la situation des noirs. Le mouvement commence le 5 décembre 1955, jour du procès de la courageuse quadragénaire Rosa Parks. Cette zone est réservée au blanc mais elle refuse de laisser sa place dans un autobus de Montgomery (Alabama). Le militantisme de Martin Luther King débute lorsqu’il a 26 ans, et il prend la tête des nombreux boycotts de bus qui s’organisent et s’amplifient. Première victoire du jeune pasteur le 13 novembre 1956, quand la Cour suprême reconnaît l’inconstitutionnalité de la ségrégation dans les bus. Dans les années qui suivent, l’espoir donne naissance à la lutte pacifique. Quatre hommes noirs prennent place au comptoir « réservé aux blancs » d’un restaurant de Greensboro (Caroline du Nord) pour exprimer leur mécontentement. Ils sont rapidement rejoints et les sit-ins se répandent sur tout le territoire. Le combat se poursuit, Martin Luther King soutient le candidat John Fitzgerald Kennedy pour la présidence. Elu puis assassiné le vendredi 22 novembre 1963 à Dallas (Texas), le président laisse derrière lui le projet d’une loi qui instaurera l’égalité civique des Américains. Son successeur, Lyndon Baines Johnson signera ce qui met fin à la discrimination légale. Le Civil Rights Act est officiellement signé le 3 juillet 1964 mais le combat ne s’arrête pas pour autant. L’année suivante à Selma (Alabama), les électeurs noirs ne parviennent pas à s’inscrire dans les bureaux de vote. Une marche s’organise et les images de sa répression sanglante sur le pont Edmund Pettus provoquent l’émoi d’Américain et du pasteur King. « Le roi s’établit au sommet et nous nous élançons » chante John Legend. Ainsi, il prend les rênes de la marche de Selma. Par la suite le mouvement faiblit mais le King garde sa place.

Le mirage du rêve du pasteur de Montgomery ressurgit en janvier 2009, lors de l’investiture du premier président afro-américain. Huit ans de mandat du président Barak Obama mais les Etats-Unis ne parviennent toujours pas à tourner définitivement la page des tensions raciales. Des afro-américains continuent de mourir sous les balles de policiers blancs. Les affaires s’accumulent et la liste macabre s’allonge. Avec l’élection du célèbre milliardaire Donald Trump, la situation ne s’améliore pas. Le 12 août 2017, à Charlottesville (Virginie) un rassemblement d’extrême droite vire aux affrontements entre suprématistes blancs et contre-manifestants.

Prix Nobel de la paix, militant des droits civiques, symbole de la lutte non-violente. La balle d’un fusille lui fauche la vie le 4 avril 1968 à Memphis alors qu’il avait 39 ans. Martin Luther King a fait un rêve qui cherche encore sa réalisation 50 ans après sa mort.

 

Stiti Mérième

 

Ap.D Connaissances est un média créé par des étudiants dans le but de vous apporter de multiples connaissances dans des domaines variés.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s