La 5G : véritable enjeu économique et géopolitique entre les Etats-Unis et la Chine

La 5G est au centre d’un bras de fer acharné entre la Chine et les Etats-Unis qui ambitionnent de s’emparer du leadership mondial. Le réseau 5G s’avère être un véritable enjeu géopolitique et économique entre les deux pays…

Depuis 2018 désormais, les sanctions et menaces commerciales affluent entre les deux pays. Ce sont tout d’abord les Etats-Unis qui ont commencé à augmenter les taxes sur les importations chinoises en 2018 avec Donald Trump. Le président américain souhaite en effet depuis le début de son mandat, rééquilibrer la balance exportation-importation très largement défavorable aux Etats-Unis comme nous le montre le graphique ci-dessous.

mage associée

Il espère ainsi relancer un véritable « made in America » plutôt que d’importer tout un tas de produits chinois comme les smartphones et les ordinateurs.

A côté de cette situation commerciale tendue, un nouveau problème de taille est apparu entre Pékin et Washington : la 5G. Véritable enjeu commercial mais aussi géopolitique, le réseau 5G semble lancer aujourd’hui une véritable course à l’armement technologique et numérique entre les deux pays.

Pourquoi la 5G est plus importante que la 4G ?

Le réseau 5G englobe un ensemble de technologies correspondant à la cinquième génération du standard pour la téléphonie mobile. La 5G permet de réduire le temps de latence du réseau c’est-à-dire le temps que met un appareil à se connecter et à recevoir une information. Avec le réseau 5G, le temps de latence ne sera plus que de 1ms contrairement aux 30-40ms observés aujourd’hui avec la 4G. Concrètement, cela signifie que le temps de chargement ne sera même plus perceptible. Tout ira 10 fois plus vite que la 4G et le réseau 5G consommera moins de batterie. Les utilisateurs pourront ainsi télécharger des films et des séries instantanément, de la musique, des jeux-vidéos…Mais au-delà d’une simple navigation sur internet, l’objectif reste celui de prendre le contrôle des objets à distance comme des caméras de surveillance, des voitures autonomes ou encore des robots mobiles connectés en 5G (schéma ci-dessous)

mage associée

Cela permet une véritable avancée dans la technologie, notamment pour les secteurs industriels et énergétiques où le besoin d’être connecté est vital. Seul un temps de latence extrêmement faible est acceptable pour le pilotage d’un drone ou d’une voiture connectée par exemple.

D’un point de vue économique, la 5G permettrait selon IHS Markit de créer 22 millions de nouveaux emplois et générer 12,3 trillions de dollars pour l’année 2035.

Une guerre géopolitique et commerciale pour le contrôle de la 5G entre les Etats-Unis et la Chine

Depuis le début de l’année 2019, une escalade de tensions apparait entre les Etats-Unis et la Chine par l’intermédiaire de Huawei, entreprise dans le secteur des technologies de l’information et de la communication. En effet, les Etats-Unis reprochent à Huawei d’espionner et d’intercepter toutes sortes de données notamment celles de l’armée par l’intermédiaire de fonctionnalités cachées dans les équipements 5G. Il y a un risque d’espionnage des Etats-Unis par le gouvernement chinois avec Huawei selon la CIA, le FBI ou la NSA. En effet, il existe des liens étroits entre Huawei et le gouvernement chinois. Ainsi, dans un extrait de la loi sur le renseignement adopté par la Chine en 2017, on peut lire que « toute organisation ou citoyen doit, dans le respect de la loi, soutenir, donner assistance et coopérer avec le renseignement national, et maintenir le secret sur toute activité de renseignement dont il a connaissance ». On pourrait donc imaginer Huawei coopérer avec le gouvernement chinois sur des informations confidentielles puisque la Chine soutient l’entreprise du PDG Ren Zhengfei par l’intermédiaire de financement important notamment.

Ce dernier est d’ailleurs un ancien ingénieur de l’armée chinoise mais aussi un membre du parti communiste chinois depuis 1978. Enfin, des mails envoyés le 12 juillet 2013 de la part du D.R.H de Huawei USA à ses employés semblent confirmer les craintes des Etats-Unis vis-à-vis du géant Chinois : « Vous êtes encouragés et pourriez éventuellement gagner une prime pour collecter et transmettre à Huawei Chine des informations confidentielles concernant nos concurrents ».

ésultat de recherche d'images pour "guerre 5G"

A la suite de cela, Huawei a dû se passer de sa licence Android avec les services Google dont Play Store sur ses nouveaux smartphones suite aux sanctions américaines. Un coup dur pour l’entreprise chinoise d’autant plus que « Washington demande à ses alliés de laisser tomber Huawei ». Les Américains mettent en garde les pays qui souhaiteraient coopérer avec Huawei et pourraient renoncer à partager des informations confidentielles avec leurs alliés s’ils venaient à coopérer avec des partenaires jugés à risque pour le développement de la 5G. Mais les sanctions américaines ne s’arrêtent pas là. Les Etats-Unis ont porté plainte en janvier 2019 contre Huawei avec comme chefs d’accusations principaux : 1) Obstruction à la justice, 2) Vol de secrets industriels, 3) Fraude financière.

ésultat de recherche d'images pour "trump xi jinping rencontre"

Néanmoins, Donald Trump utilise ces sanctions comme un levier de négociation dans la guerre commerciale avec la Chine puisqu’il a laissé entendre qu’il pourrait, en échange de concessions chinoises sur les accords commerciaux, abandonner les poursuites contre Huawei.

Cependant, la Chine et le patron de Huawei ont démenti fermement toutes les accusations à leur encontre. Il s’agirait surtout selon eux de faire pression au niveau de la guerre commerciale qui fait rage entre les deux pays.

Pékin peut désormais compter sur la Russie de Vladimir Poutine qui défend Huawei et dénonce « les tentatives de chasser Huawei des marchés internationaux ».

Aujourd’hui s’ouvre une compétition féroce entre les deux pays pour le leadership mondial du réseau 5G, qui pourrait bien faire basculer l’ordre établit par les Etats-Unis.

Adrien Chapiron